background

L'Association - Actualités

Une baliste en chêne massif

Les automobilistes attentifs ont pu se rendre compte que, depuis quelque temps, une nouvelle Baliste trône près de la fresque métallique où sont inscrites, en lettres de fer, Les Arcs Cité Médiévale.

Cet engin de guerre remplace la pièce de poliorcétique réalisée il y a une quinzaine d’années et qui, victime des affres du temps, s’était effondrée sur elle même, proie des insectes xylophages.

Cette Baliste bicolore, du plus bel effet, est l’œuvre de 4 jeunes Compagnons du Devoir : Antoine Genet-Arm, Rodolphe Col et Antoine Van Derlin placés sous la responsabilité de Tony Rigot. Des virtuoses du bois qui ont taillé toutes les pièces dans des poutres en chêne massif puis assemblé le tout, soit 40 heures de bénévolat.

Une œuvre réalisée dans les ateliers des Charpentiers du Haut-Var, installés au Muy et dont la direction nous apporte un soutien inconditionnel à chacune de nos demandes.

Nous associons donc aux remerciements des jeunes experts, leur cadre M. Bernard Morel et le gérant de la société M. Thierry Aujogue pour leur généreux partenariat.

Ils sont, d’ailleurs, à leur troisième action en faveur des Médiévales des Arcs, les deux autres consistant au remplacement des jambages du Grand Trébuchet puis des supports de la Cage à écureuil.

Nous ne pouvons rester en si bon chemin. Dès lors, hasardons-nous à solliciter, à nouveau, les Charpentiers du Haut-Var pour remplacer les planches des deux structures circulaires en partie vermoulues. Un chantier, pour 2020, à réaliser selon leur possibilité.

Merci également Mme le Maire, Nathalie Gonzales qui, dans la lignée d’Alain Parlanti, répond présent à chacune de nos sollicitations.

Enfin, sachez qu’une seconde fresque métallique est prête à être posée le long de la DN7, au quartier des Cognasses, dès que l’espace entrera dans le giron communal. Espérons donc que le Conseil départemental règlera le problème, d’ici le printemps, afin que les estivants puissent découvrir ce beau support promotionnel réalisé par Didier Larcenet voici cinq ans.

Après la photo souvenir, les invités découvraient nos ateliers du Site d’Arcus pour partager le verre de l’amitié.

Les Arcs, le mardi 29 octobre 2019

images/IMG_7916

Portes ouvertes sur le Moyen Age le dimanche 24 novembre

Fidèles à leur rendez-vous automnal, Les Médiévales des Arcs ouvriront grandes leurs portes, le dimanche 24 novembre.

Les visiteurs seront accueillis, au Site d’Arcus, de 10 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 heures. Une occasion unique pour découvrir l’envers des décors ou comment se préparent toutes les festes consacrées au Moyen Age.

Les enfants pourront participer à l’atelier : Sceau d’argile et modeler dragon et écusson, avant d’assister à la parade de Dragonium, le montre fétiche de l’association, qui crachera le feu pour le plus grand plaisir de tous.

Une exposition de dioramas exceptionnels permettra au public d’admirer une dizaine de saynètes moyenâgeuses réalisées par un maquettiste de renommée internationale.

A l’heure apéritive, Arcusienne et Hypocras seront offertes aux hôtes, dont les plus chanceux pourront gagner leurs billets aux futurs Flambeaux d’Arcus.

Les ateliers des Médiévales des Arcs se situent route de Taradeau, au Chemin de la Chabotte. Pour tout contact : 06 10 45 83 64.

images/association/P7210081

Médiévales: le 4 octobre c’était auberge espagnole!

Après l’intensité des Festes de juillet, le repos (bien mérité) d’août, la phase de rangement de septembre, voici venu le temps des retrouvailles. Celles-ci ont eu lieu, le vendredi 4 octobre, à la salle Hugony.

A 18 heures, après la mise en place des tables et chaises, débutait la projection des PowerPoint réalisés par Thérèse Chesneau avec des photos de l’ensemble des animations des Festes et de Cécile Douel sur le Parcours de l’Octroi.

De quoi raviver les excellents souvenirs de l’été festif avant de lever le verre de l’amitié puis passer à table pour déguster les nombreux plats préparés par les convives eux-mêmes.

A 21 heures, la soirée se poursuivait par la projection du film réalisé par Luc Gandon, lors du son et lumière : Marcus l’Alchimiste.

De quoi enchanter les 90 adhérents présents, fin prêts pour engager un nouveau cycle, le 33e des Médiévales des Arcs. Avec, pour objectif estival, les futurs Flambeaux d’Arcus.

Avant cela, le Site d’Arcus ouvrira grandes ses portes lors de la journée automnale, du dimanche 24 novembre, où le public sera accueilli, de 10 à 17 heures, dans les divers ateliers des médiévistes.

Qu’on se le dise, les visiteurs participeront à une tombola gratuite et les plus chanceux gagneront leur billet pour les spectacles à venir.

images/IMGE7507

Les Médiévales offrent leur arbalète à tour au Musée de l’Artillerie

En mai dernier, le Musée de l’Artillerie inaugurait l’exposition Les Français sous les armes. Le droit et le devoir.

Visible jusqu’au 24 novembre, celle-ci s’attache à rappeler le cadre historique, juridique et institutionnel des obligations militaires auxquelles ont été soumises nos ancêtres pour défendre le royaume.

Les premiers documents présentés concernant le Moyen Age, s’est tout naturellement Les Médiévales que le colonel Philippe Guyot a contacté. Tenue de franc archer, armement et étendard ont donc été prêtés par le président Georges Yévadian, au conservateur, pour créer une vitrine consacrée à cette lointaine époque.

Le partenariat entre l’association et l’institution militaire est, depuis, passé au stade supérieur avec un don exceptionnel celui d’une arbalète à tour (de taille réelle), conçue, réalisée et offerte au musée dracénois par l’équipe technique des médiévistes locaux.

La remise de cette redoutable pièce de poliorcétique avait lieu en milieu de semaine, au Site d’Arcus, en présence de membres du groupe muséal et de l’Association des Amis du Musée de l’Artillerie de Draguignan.

Une cérémonie conviviale achevée par le pot de l’amitié.

images/association/DonArbaleteArmee.jpg

Le Camp des Lutins pétille à Vidau-Bulles !

Les1er et 2 juin, le 3e Salon Vidau-bulles a connu un franc succès chez nos voisins de la RN 7.

Il l’a été grâce à la quarantaine d’auteurs et dessinateurs présents, mais aussi à l’installation du Camp des Lutins.

La structure ludique, créée voici quelques mois par notre association, a été très fréquentée par les petits mais aussi les grands qui ont pris un réel plaisir à s’affronter au Disque en équilibre ou au Maître du Pont, à faire preuve d’adresse avec les Sabots de Guenièvre ou Les Quilles à chambouler. Même affluence devant le Château fort pour les jeunes arbalétriers attendant patiemment leur tour pour décocher une série de flèches.

Le dimanche matin, la troupe des médiévistes, fort d’une vingtaine d’intervenants, se partageait la faveur du public en déambulant sur le marché dominical et à l’ancien stade Maurel où se tenait un vide-grenier. Avec, pour objectif, de diffuser un maximum de programmes et informer tout un chacun des prochaines Festes.

Une opération en tout point réussie qui permit aux Médiévales de remercier la municipalité de Vidauban d’avoir prêté la salle polyculturelle pour le concert d’automne du groupe Naheulband.

images/association/IMG_6381  images/association/IMG_6388  images/association/IMG_E6537 images/association/IMG_6460

2019  Les Médiévales des Arcs